À l’heure où la politique de transition énergétique française est en débat, cet article propose de replacer les questions énergétiques dans une approche comparée en analysant les grands équilibres mondiaux établis entre impératif écologique et réalités économiques. Compte tenu du rôle qu’occupe aujourd’hui l’énergie dans nos sociétés, quelques pistes sont proposées pour accélérer notre transition vers un monde plus rapidement écocompétitif et respectueux des équilibres de nos sociétés. Dans ce contexte, le gaz paraît être une composante indispensable du mix énergétique d’aujourd’hui et de demain, car il rend ces
transitions crédibles au plan économique et « supportables » par notre société. Cet article reprend de nombreux arguments de l’essai publié par l’auteur aux éditions Débats Publics intitulé Le Pari du gaz.

Energy: leaving well enough alone!

At a time when France’s energy transition policy is under debate, this article attempts to position energy issues in a comparative approach by analysing the major global balances that have been established between ecological constraints and economic realities. Given the role that energy plays in our societies today, a number of options are proposed to accelerate our transition to an eco-competitive world without upsetting those balances. In this context, gas seems to be a critical component of today’s and tomorrow’s energy mix, as it makes these transitions both economically viable and socially acceptable. This article refers to many of the arguments contained in the author’s essay, “Le Pari du gaz” (The Gas Challenge) published by Débats Publics.

Dominique Mockly a occupé plusieurs fonctions à la Direction des Constructions Navales, à la Délégation Générale pour l’Armement et à la SAGEM. Il rejoint en 2003 le groupe Areva en tant que Président de Technicatome, puis Directeur Exécutif en charge du Développement International d’AREVA, puis Directeur Exécutif en charge du Business Group Aval d’Areva. En juillet 2016, il est nommé Directeur Général Exécutif de TIGF, n° 2 français des infrastructures de transport et de stockage de gaz naturel, puis en octobre 2017, il devient Président et Directeur Général de TIGF SA, devenu Teréga depuis le 30 mars 2018.
Abonné

S'abonner ou

10,00Ajouter au panier