Sélectionner une page

Cette thèse s’intéresse à la question de la précarité énergétique en France. De nature empirique, elle a pour principale motivation de confronter les idées aux données afin d’apporter des éléments d’aide à la décision pour les acteurs publics. Elle a été conduite au CIRED, sous la co-direction de Céline Guivarch (CIRED) et de Philippe Quirion (CIRED).

Audrey Berry a réalisé un doctorat en économie au CIRED (Centre International de Recherche en Environnement et Développement). Elle s’intéresse aux questions d’équité dans la transition vers une société sobre en carbone. De formation ingénieur-économiste, elle a auparavant travaillé dans les énergies renouvelables pour l’ADEME avant de partir en Australie évaluer des programmes sociaux pour Oxfam.

These-Audrey-Berry