Sélectionner une page

Cette thèse porte sur le financement de la transition énergétique bas-carbone, et en particulier sur le rôle des acteurs financiers privés, les banques en particulier, dans ce financement. Elle a été conduite sous la direction de Valérie Mignon du laboratoire EconomiX de l’Université de Nanterre et l’encadrement d’Emmanuel Hache de l’IFPEN en collaboration avec la direction des études économiques d’Alain Tourdjman du groupe bancaire BPCE-SA (thèse CIFRE).

Déborah Leboullenger est économiste et conseillère politique au sein de la Fédération Hypothécaire Européenne (EMF-ECBC) à Bruxelles où elle travaille sur les enjeux du financement de l’économie européenne et le développement d’un marché européen de la performance énergétique des logements (http://energyefficientmortgages.eu/). Après des masters en économie (University of Edinburgh) et en économie de l’énergie et de l’environnement (IFP School), elle obtient son doctorat en Économie à l’Université Paris Nanterre (2017).

These-Deborah-Leboullenger