Sélectionner une page

Une des questions essentielles soulevées par les exercices de scénarisation prospective concerne l’évolution du parc électrique et les conditions de l’intégration d’une part croissante d’électricité renouvelable. De nombreux travaux d’horizons variés, ont permis de réaliser une modélisation des parcs électriques avec des contenus croissants en énergies renouvelables (EnR) variables. Leurs méthodologies, leur granularité spatiale et temporelle comme leurs résultats sont très divers et parfois, en apparence au moins, contradictoires. L’objectif de cet article, issu d’une étude réalisée pour le Consortium de Valorisation Thématique (CVT) de l’Alliance nationale de coordination de la recherche pour l’énergie (ANCRE) est notamment d’en proposer une analyse pour progresser dans la compréhension de ces résultats.

Integration of variable renewables in the electricity system: bibliometric analysis and stakeholder surveys

Prospective scenario exercises raise a key question with respect to evolutions in the electricity installed base and the pre-requisites for an increased integration of renewable energies. Many studies from various perspectives have made it possible to model electricity systems based on a growing share of renewable energies. The methodologies used, their spatial and temporal granularity as well as their results, are quite diverse and even contradictory at times, at least on the surface. This article, based on a study carried out for the Theme-Based Technology Transfer Consortium of the French Alliance for the Coordination of Energy Research, notably sets forth an analysis that enhances our understanding of these results.

Emmanuel Hache est économiste-prospectiviste au sein de la direction Économie et Veille d’IFP Énergies Nouvelles. Docteur en économie de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, il est également professeur associé à l’IFP School et directeur de recherche à l’Institut des Relations Internationales et Stratégiques (IRIS).

Angélique Palle est docteure en géographie de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Elle a effectué un post-doctorat au sein du CVT-ANCRE et est actuellement chargée de recherche à l’Institut de recherche stratégique de l’école Militaire (IRSEM).

Integration-des-energies-renouvelables-variables-dans-le-système-electrique