Ce papier revient sur les causes de la hausse des coûts de construction des réacteurs nucléaires de 3e génération et les conditions de leur réduction. Cette analyse est conduite à trois niveaux : premièrement, les données des coûts de construction récents et historiques sont passées en revue. Deuxièmement, nous analysons le retour d’expérience des premières réalisations des « têtes de série » afin d’évaluer les raisons de hausses des coûts au cours de la dernière décennie. Enfin, ceci permet de dégager plusieurs leviers de baisse des coûts qui viennent conforter la perspective d’une réduction de l’ordre de 30 % du coût de construction « overnight » pour des réacteurs « de série ».

Reducing the cost of new nuclear capacity

This paper discusses the causes of increased construction costs for third generation nuclear reactors, and the conditions that would enable a reduction in those costs. The analysis is conducted at three levels. First, we review the data on construction costs from the past and present. Second, we analyse feedback from the first pilot projects to determine the reasons behind the escalation in costs of the past decade. Finally, this enables us to identify several drivers of cost reduction that could lead to an immediate 30 % reduction in construction costs for reactors based on serial production.

Michel Berthélemy est ingénieur-chercheur à l’Institut de technico-économie des systèmes énergétiques (I-tésé) du CEA et secrétaire de la Section Technique 8 de la SFEN. Il est vice-président du groupe de travail sur l’économie du nucléaire au sein de l’OCDE/AEN et préside actuellement le groupe d’experts OCDE sur la réduction des coûts du nouveau nucléaire (REDCOST). Michel Berthélemy est docteur en économie de l’École des mines de Paris (2013). Avant de rejoindre le CEA en 2015, il a travaillé pour University College London en tant que chercheur associé (basé en Australie).

Jean-Guy Devezeaux de Lavergne est Directeur de l’Institut de technico-économie des systèmes énergétiques du CEA, l’I-tésé. Il est Président de la Section Technique 8 de la SFEN, consacrée à l’économie. Il est vice-Président du bureau du Comité du Développement Nucléaire de l’Agence de l’Énergie Nucléaire (OCDE). Jean-Guy Devezeaux est Docteur en Sciences Économiques (Paris-I Panthéon-Sorbonne 1986), il est habilité à diriger les recherches (HDR) et membre de l’école doctorale de Paris Dauphine. Il est auteur de plus de 100 articles en économie de l’énergie, avec une orientation prononcée pour la prise de décision politique et industrielle.

Abonné

S'abonner ou

10,00Ajouter au panier