La multiplication des travaux de scénarisation de trajectoires de développement bas carbone révèle des convergences fortes et en particulier la transformation majeure de la société et des modes de vie et de consommation qui y est afférente. La place de la sobriété, malgré une institutionnalisation grandissante, n’apparaît en revanche pas encore consensuelle. Cet article présente d’abord les sous-jacents, hypothèses et enseignements de ces scénarios de transition au travers de l’étude ZEN2050, puis il explore leur articulation avec la notion de sobriété. Il conclut que les débats autour de la notion de sobriété ne font que mettre en évidence le véritable enjeu qui est celui du changement des comportements individuels, des cadres économiques et des modèles d’affaires, dans l’objectif d’un découplage entre création de valeur sociétale et consommation de ressources/énergie.

The role of sobriety in transition scenarios

The proliferation of work on scenarios of low-carbon development trajectories reveals strong convergences, in particular a major transformation of society and the lifestyles and consumption patterns associated with it. At the same time, despite a growing institutionalisation, the role of sobriety has not yet obtained a consensus. This article presents the assumptions, hypotheses and lessons learned from transition scenarios in the ZEN2050 study, and then explores their relationship with the notion of sobriety. It concludes that discussions about the notion of sobriety only highlight the real issue, which is that of changing individual behaviour, economic frameworks and business models so as to decouple the creation of societal value from the consumption of resources and energy.

Ingénieur AgroParisTech et diplômé en économie du développement durable (X, Mines, IFPEN), David Laurent a 7 ans d’expérience en stratégie d’entreprise et transformation durable au sein d’Accenture Strategy. Il travaille depuis début 2018 pour l’association française EpE (Entreprises pour l’Environnement) en tant que responsable du pôle Climat & Ressources, où il a entre autres coordonné l’étude ZEN2050, une exploration collective des membres d’EpE sur les conditions de succès de la neutralité carbone de la France à l’horizon 2050. Il a écrit et contribué à de nombreux articles et rapports traitant des interactions entre entreprises et environnement. Il s’exprime régulièrement sur les thèmes de la transition écologique, de la collaboration entre acteurs et de l’action des entreprises via des cercles de réflexion ou des interventions.
Abonné

S'abonner ou

10,00Ajouter au panier