Sélectionner une page

L’accord du 14 juillet 2015 entre l’Iran et les puissances internationales restreint l’usage du nucléaire par Téhéran. Mais il aura également, et surtout, un fort impact sur la politique iranienne dans le domaine des hydrocarbures en mettant fin aux sanctions occidentales vis-à-vis de la République Islamique dans le transfert des technologies et des échanges commerciaux. Téhéran va pouvoir renforcer ses positions sur le marché international du pétrole et du gaz.

The Iranian nuclear agreement reinforces the role of Tehran in hydrocarbons

The 14 July 2015 agreement between Iran and the international powers limits nuclear scope for Tehran. But it will also, and above all, have a strong impact on Iran’s policies in the hydrocarbon domain, as it allows Tehran to reinforce its stakes in the international market for oil and gas.

Samuele Furfari, fonctionnaire européen à la Commission de Bruxelles et maître de conférences à l’Université Libre de Bruxelles, a fait toute sa carrière dans le secteur de l’énergie. Il a publié aux Éditions Technip Politique et géopolitique de l’énergie, une analyse des tensions internationales au XXIsiècle.

Accord-nucleaire-Iran-role-hydrocarbures