Cet article présente une description du secteur de l’énergie au Mexique et quelques caractéristiques générales. Les évolutions actuelles et futures des secteurs du pétrole, du gaz naturel et de l’électricité sont abordées, montrant l’étendue du système énergétique mexicain. Cette présentation évoque également certaines tendances passées. À partir de ces données, l’article analyse les caractéristiques et les premiers résultats des réformes entreprises en 2013/2014, qui englobent toutes les industries de l’énergie. Depuis l’ouverture à la concurrence de la chaîne des hydrocarbures et du système électrique, on assiste à l’émergence d’une nouvelle organisation du secteur de l’énergie. Cependant, des incertitudes ont été introduites avec l’arrivée d’une nouvelle administration gouvernementale, le 1er décembre 2018.

Mexico’s energy system and the reforms of 2013-2014

This article provides an overview of Mexico’s energy sector, together with a number of general characteristics. Current and future developments in the oil, natural gas and electricity sectors are discussed, demonstrating the broad scope of the Mexican energy system and highlighting past trends. Based on these data, the article describes and analyses the initial results of the reforms undertaken in 2013-2014, which encompass all energy industries. The opening up to competition of the oil and gas industry, as well as the electricity system, has led to a re-organisation of the energy sector. However, the situation has been rendered uncertain with the arrival of a new government on 1 December 2018.

Pablo Mulás del Pozo est ingénieur de l’Université d’Ottawa et docteur en Génie de l’Université de Princeton. Il a travaillé au Centre des Recherches Nucléaires, au Centre des Recherches et Études Avancées et à l’Institut de Recherches Électriques au Mexique, et au Jet Propulsion Laboratory, NASA/USA avec un appointement de l’Académie des Sciences américaine. Il est membre de l’Académie Mexicaine de Sciences et membre émérite de l’Académie Mexicaine du Génie. Il est à présent chercheur titulaire à l’Institut National de l’Électricité et Énergies Propres et Directeur Exécutif du Comité Mexicain du Conseil Mondial de l’Énergie. Il a reçu le W. Bennett Lewis Award de la Société Américaine Nucléaire et un doctorat « Honoris causa » de l’Université de Salford du Royaume-Uni.

Angel de la Vega Navarro est professeur au département de troisième cycle en économie de l’Université nationale autonome du Mexique (UNAM) où il dirige le séminaire « Énergie, Ressources Naturelles et Développement Durable ». Il est titulaire d’un doctorat en économie de l’Université de Grenoble-Alpes. Il a participé en tant qu’auteur à l’élaboration du cinquième rapport du GIEC et participera au sixième. Il est membre au Mexique du Système National de Chercheurs et travaille principalement sur des thèmes énergétiques et environnementaux, en relation avec les problèmes du développement, le changement institutionnel et la transformation des systèmes énergétiques.

Abonné

S'abonner ou

10,00Ajouter au panier