Encore plus que dans les pays développés, la tarification du carbone ne peut pas être l’instrument principal des politiques climatiques dans les économies émergentes et en développement. Les autres instruments — normes d’efficacité, régulation basée sur des obligations, subventions aux technologies propres, programmes publics d’infrastructures — doivent d’abord être utilisés pour orienter les choix technologiques et développer les infrastructures. En outre, même si, en théorie, les ensembles de mesures utilisant des instruments autres que les prix du carbone sont moins efficaces économiquement, ils permettent aux gouvernements de contourner les contraintes d’acceptation sociale, car leurs coûts pour les consommateurs et les citoyens sont moins importants et plus circonscrits que les effets d’une tarification du carbone effective.

Energy and climate policies in developing countries: priority to regulations

Even more than in the case of developed countries, climate policies in emerging and developing countries cannot be based only on the introduction of carbon pricing. Other instruments – efficiency standards, obligation-based regulation, subsidies for clean technologies, public infrastructure programmes – must first be used to guide both technological choices and infrastructure development. Furthermore, although policies based on instruments other than carbon pricing are in theory less effective in economic terms, they allow governments to overcome the barrier of social acceptance as they are less costly and less constraining for consumers and citizens than those resulting from a system of effective carbon pricing.

Directeur de Recherche émérite au CNRS, médaillé de bronze du CNRS, Dominique Finon a été directeur de l’Institut d’Économie et de Politique de l’Énergie (CNRS et Grenoble II) de 1991 à 2002. Il a été président de l’Association des Économistes de l’Énergie. Il a été consultant de la Banque mondiale sur la combinaison des politiques climatiques et énergétiques dans les pays en voie de développement (2016-2018). Il a publié de nombreux articles académiques et des ouvrages co-dirigés sur la régulation des industries énergétiques libéralisées et sur l’efficacité de politiques publiques dans plusieurs domaines (sécurité de fourniture, politique carbone, EnR, nucléaire, efficacité énergétique).
Abonné

S'abonner ou

10,00Ajouter au panier