La prise en compte des accidents nucléaires majeurs (Three Miles Island, Tchernobyl) puis des attentats terroristes du 11 septembre 2001 a conduit à concevoir une nouvelle génération de réacteurs nucléaires plus sûre visant une meilleure acceptabilité sociétale tout en garantissant une amélioration des performances économiques. Sur la base de ces principes, plusieurs modèles de réacteurs de cette nouvelle génération dite génération 3 ont été développés ou sont en cours de développement. L’article présente les caractéristiques techniques de trois d’entre eux, illustrant la variété des stratégies de sauvegarde possibles : l’EPR du groupe EDF, l’AP1000 de Westinghouse et le VVER TOI de Rosatom.

Third-generation nuclear reactors (Gen 3): Towards enhanced safety

A number of major nuclear accidents (Three Mile Island, Chernobyl) and the 9/11 terrorist attacks have led to the design of a new generation of safer nuclear reactors, aimed at improving societal acceptability while guaranteeing improved economic performance. On the basis of these principles, several models of the new Generation 3 reactor have been developed or are under development. The article presents three such models, illustrating the variety of safety and security strategies available: the EDF Group’s EPR, the Westinghouse AP1000, and Rosatom’s VVER-TOI.

Jean-Luc Jacoud est ingénieur (INPG) et titulaire d’un Doctorat en Physique du Solide. Il a effectué toute sa carrière à Framatome (aujourd’hui filiale d’EDF) et est actuellement en charge de la veille technologique sur les modèles de réacteurs concurrents au sein de la Direction Technique et Ingénierie de Framatome.

Françoise Ternon-Morin est ingénieur diplômée de l’école Nationale Supérieure des Mines de Saint-étienne (ENSME) et titulaire d’un DEA de Métallurgie. Elle a effectué toute sa carrière à EDF et est actuellement chargée de la veille technologique sur les réacteurs de génération 3 concurrents à la Direction technique (DT) de l’Ingénierie du Nouveau Nucléaire d’EDF à LYON.

Philippe Videlaine est ingénieur (Centrale Paris) et a fait toute sa carrière au sein de l’ingénierie réacteurs de Framatome (aujourd’hui filiale d’EDF) notamment dans le domaine des analyses de sûreté. Son activité a été largement consacrée ces dernières années au développement de l’EPR. 19Il est aujourd’hui en charge de la division Autorité de Conception.

Abonné

S'abonner ou

10,00Ajouter au panier