Sélectionner une page

Si le véhicule électrique est en mesure d’apporter des réponses à la triple équation environnementale du réchauffement climatique, de la pollution de l’air et des nuisances sonores en milieu urbain, il représente aussi un relais de développement économique de première importance pour l’Union européenne. Néanmoins, cette opportunité nécessite la reterritorialisation d’une industrie européenne du stockage batterie, sous peine de passer d’une forme de dépendance géopolitique « fossile » à une autre « batterie ». Cette stratégie doit être mise en œuvre d’autant plus rapidement que, dès lors que les coûts des batteries auront suffisamment diminué pour que les modèles électriques soient plus intéressants que leurs homologues thermiques, les entreprises basculeront très rapidement vers la mobilité électrique.

Storage and electric mobility: the need for a European strategy on batteries

If the electric vehicle is capable of solving the triple environmental challenges of global warming, air pollution and noise pollution in urban environments, it also represents a prime driver of economic development for the European Union. However, without the development of a genuine European battery storage industry there is a risk that Europe will move from a “fossil-based” geopolitical dependence to a ‘‘battery-based’’ geopolitical dependence. The strategy must be implemented all the more rapidly given that, once battery costs have fallen sufficiently to render electric models more attractive than their thermal counterparts, companies will very quickly switch to electric mobility.

Ancien responsable des affaires économiques et de l’Observatoire de l’Industrie électrique pour l’Union Française de l’électricité, Robin Osmont y a étudié les évolutions du paysage énergétique et, plus particulièrement, les problématiques liées à la mobilité électrique. Il est désormais chef de projet affaires réglementaires et institutionnelles à Eni Gas & Power France.

Mobilite-electrique-enjeux-strategie-batterie