Sélectionner une page

L’énergie n’est qu’une utilité, elle ne devrait entraîner ni sentiment ni rêve ; il s’agit seulement de choisir les moyens les plus efficaces pour se chauffer, cuisiner, se déplacer, usiner, etc., tout en préservant un environnement agréable. Que ce soit par une voie ou par une autre, cela n’a pas d’importance en soi pour le citoyen.

Pourtant, si l’on regarde les déclarations et prises de position, cette rationalité est souvent absente ; les ordres de grandeur, les disponibilités dans l’espace et dans le temps, sont souvent oubliés. On passe de l’expérience pilote au bouleversement de la société en oubliant les étapes qui peuvent être des impasses. On confond objectifs et moyens en s’enthousiasmant sur des idées séduisantes mais irréalistes.

Jacques Maire est ancien élève de l’École Polytechnique et ingénieur au corps des mines. Il a été notamment directeur général de Gaz de France et a occupé plusieurs postes dans la haute fonction publique. Jusqu’en janvier 2013, il était président du conseil scientifique du Conseil Français de l’Énergie, dont il est administrateur.

646-Penser-au-nombre-de-zeros