Cette année a été une année mouvementée pour les économies et les sociétés du monde entier. La pandémie mondiale de Covid-19 a touché tout le monde et a eu des répercussions importantes et inégales dans l’industrie mondiale de l’énergie. Cela nous a aussi rappelé à tous en quoi l’énergie est importante.

La pandémie a mis en évidence les nombreux liens entre tous les programmes politiques nationaux et internationaux. Justement, le Conseil Mondial de l’Énergie (CME) s’emploie depuis des années à élaborer des approches politiques intégrées pour faire face aux défis énergétiques interconnectés.

Angela Wilkinson a 30 ans d’expérience dans les domaines de l’économie, de l’énergie, du climat et du développement durable. Elle a été nommée secrétaire générale du Conseil Mondial de l’Énergie en 2019, après l’avoir rejoint en 2017 pour créer une boîte à outils pour les dirigeants et mener un nouveau programme de réflexion stratégique. Auparavant, elle a opéré une mise à niveau de la prospective stratégique à l’OCDE. Titulaire d’un doctorat en physique, elle siège à des conseils consultatifs internationaux et a publié quatre livres et de nombreux articles.
Abonné

S'abonner ou

10,00Ajouter au panier