La transition énergétique déplace le centre de gravité du système électrique, qui se décentralise pour accompagner l’essor des énergies renouvelables, de la mobilité électrique, mais aussi des préoccupations  citoyennes des « consomm’acteurs ». Les gestionnaires de réseaux de distribution doivent optimiser de plus en plus finement les flux d’électricité à l’échelle locale, en intégrant des capacités accrues d’observation, d’anticipation et de réaction : les smart grids. Depuis le début des années 2010, Enedis teste plusieurs solutions en ce sens, en France et en Europe, afin de tester différents modèles technico-économiques et  déterminer ceux qui peuvent, ou non, être industrialisés.

Smart grids: from experimentation to industrialisation

The energy transition is shifting the centre of gravity of the electricity system towards greater decentralisation in support of the development of renewable energies and electric mobility, and to address the concerns of “prosumers”. Distribution system operators must increasingly fine-tune their local electricity flows by integrating increased capacity for observation, anticipation and response: smart grids. Since early 2010, Enedis has been piloting several such solutions in France and Europe, allowing it to test various techno-economic models and select those that will continue towards industrialisation.

David Bornstain est chef de mission au sein du programme Smart Grids de la Direction Technique d’Enedis. Anciennement Responsable Communication d’Enedis en Île-de-France, il a également travaillé à la Direction Prospective et Relations internationales d’EDF, ainsi qu’au Centre national d’équipement nucléaire.

Anne-Véronique Fauré est diplômée de l’École des Mines de Nancy et de l’Université du Texas à Austin. Elle a rejoint le groupe EDF en 2000 après une expérience dans le secteur de la géothermie et travaillé jusqu’en 2006 dans le domaine des nouvelles offres de fourniture dans le cadre de l’ouverture du marché électrique français. Elle a été responsable du pricing du B2B chez EDF Energy, puis a rejoint en 2011 EDF Polska, où elle a mis en place une joint-venture avec EDFT sur le trading du charbon et de la biomasse sur le marché polonais. En 2014, elle rentre à EDF France dans le domaine de l’administration des obligations d’achat, puis rejoint Enedis en 2017 au sein du programme Smart Grids de la Direction Technique.

Xavier Picco est Référent Projets Régionaux au sein du programme Smart Grids de la Direction Technique d’Enedis. Il a exercé plusieurs fonctions opérationnelles à Paris au sein du Distributeur, notamment dans les services à la clientèle et le déploiement du compteur Linky.

Abonné

S'abonner ou

10,00Ajouter au panier