La transition énergétique en Europe s’appuie notamment sur le déploiement massif des énergies renouvelables et induit ainsi un besoin d’adaptation des réseaux électriques historiquement développés pour le transit depuis des sites de production centralisés. Cet article présente les principaux enjeux posés par le développement des renouvelables pour les réseaux électriques en France et en Allemagne. Si les aspects techniques sont similaires, les enjeux sont abordés différemment dans les deux pays. En Allemagne, les renouvelables exacerbent le défi de gestion des congestions sur les réseaux électriques. En France, les renouvelables créent un besoin accru de planification territoriale.

Renewable energies and electricity grids: a French-German perspective

Europe’s energy transition is based on the massive deployment of renewable energies. That requires an adaptation of electricity grids that were historically developed for a system of centralised production. This article presents the main challenges posed by the development of renewables for electricity networks in France and Germany. While the two countries face similar technical issues, they are taking radically different approaches: in Germany, renewables have exacerbated the challenge of managing congestion on power grids; in France, renewables have created an increased need for territorial planning.

Florence Billault-Chaumartin est ingénieur spécialisée dans les ressources énergétiques, diplômée de l’Université des sciences appliquées de Beuth à Berlin (Beuth Hochschule für Technik Berlin). De 2017 à 2021, elle a menée des travaux de recherche sur la transition énergétique en Allemagne et ses enjeux (réseaux électriques, intégration énergies renouvelables, politiques et réglementations énergétiques) au sein de l’Institut Européen pour la recherche énergétique (European Institut for Energy Research – EIfER), un institut rattaché à EDF et l’université technologique de Karlsruhe.

Marie Petitet est ingénieur chercheur en économie appliquée au secteur électrique, diplômée de l’ENSTA Paris et titulaire d’une thèse en économie de l’Université Dauphine réalisée en partenariat CIFRE avec RTE. De 2016 à 2021, rattachée à EDF R&D, elle a mené des travaux de recherche sur les réseaux électriques, l’architecture des marchés et la recharge des véhicules électriques. La présente publication résulte de ses activités à EDF R&D. Depuis avril 2021, elle a rejoint KAPSARC (Arabie saoudite) où elle s’intéresse à l’organisation des systèmes électriques pour la transition énergétique.

Eli Rakotomisa est ingénieur chercheur en économie des systèmes électriques, diplômé de MINES ParisTech, de Grenoble École de Management et de l’Institut Polytechnique de Grenoble. Il a rejoint la R&D d’EDF en 2019 pour travailler sur les limites actuelles des architectures des marchés, les nouveaux modèles d’affaires liés à la mobilité électrique, les interactions entre les réseaux et marchés de l’électricité et notamment les coûts réseaux induits par l’intégration massive d’énergies renouvelables dans les mix européens sur un horizon long terme.

Abonné

S'abonner ou

10,00Ajouter au panier